Publications récentes

  Thématiques
  Cliquer ci-dessous sur l’icône (image & texte)
vous êtes à, publication de J.Demorgon sur la thématique Europe, extrait.

1/ L’Europe et les formes de sociétés

1/ L’Europe et les formes de sociétés
Les grandes formes de sociétés que nous avons évoquées se sont constituées dans l’histoire et se sont stabilisées plus ou moins longtemps. La plus ancienne forme est celle des sociétés communautaires-tribales. A partir du 3e millénaire, celles-ci se sont parfois regroupées pour l’emporter les unes sur les autres. Les associations réussies ont produit les royaumes qui eux ont constitué des empires.

Pendant deux mille ans, sur la planète entière, les acteurs de ces deux formes de sociétés s’affrontèrent sur la base de leurs ressources opposées. Oppositions fortes, multiples : sédentarisation contre nomadisme; espace ouvert contre frontières; fixation contre déplacement; domestication de la nature contre prédation; unité contre diversité; centralisation contre dispersion. Enfin, dans les royaumes et les empires, la dimension de l’inégalité l’emporte largement sur celle de l’égalité. Les rois et les empereurs ont été fréquemment considérés comme de nature quasi-divine.

Les résultats de ces affrontements sont aujourd’hui encore lisibles dans l’espace géopolitique. Le limes romain passait au nord de la Bavière (près du Danube) au sud des Pays-Bas (en particulier à Maastricht) et au sud de l’Écosse. La grande muraille de Chine, visible de la lune, est la plus spectaculaire de ces fermetures massives des empires face aux attaques répétées des nomades.
Finalement, ce sont les nomades qui l’ont emporté physiquement. Culturellement, par contre, ils se sont ralliés à la culture royale-impériale de leurs adversaires.
L’histoire du premier millénaire européen est pleine de ces affrontements. Ils ont pu s’engendrer en Asie comme ce fut le cas pour les Huns ou les Mongols par exemple. Mais ils se sont aussi déployés du nord au sud de l’Europe.
On connaît le cas des Vikings mais moins celui des royaumes wisigothiques de Toulouse et d’Espagne ou encore celui de ces royaumes vandales d’Espagne qui allèrent jusqu’en Afrique du Nord, revinrent s’attaquer à l’empire romain d’Orient, mobilisant même, avant d’être défaits, Bélisaire, le « meilleur » général de cet empire.

    =>retour au plan des extraits de l'ouvrage        =>retour publication de J.Demorgon sur la thématique


Jacques Demorgon, écrivain - mentions légales - réal. o multimedia