Publications récentes

  Thématiques
  Cliquer ci-dessous sur l’icône (image & texte)
vous êtes à, publication de J.Demorgon sur la thématique Europe, extrait.

1. L’informationnel-mondial comme dominance

1. L’informationnel-mondial comme dominance.
Rivalités et concurrences entre les sociétés se sont prolongées pendant la guerre froide. Par exemple, entre les Etats-Unis et l’Urss mais aussi la Chine. Mais les concurrences économiques furent elles particulièrement exacerbées entre les Etats-Unis et le Japon et l’Europe. Ces contextes de concurrence ont conduit les grandes nations-marchandes à rechercher de nouveaux atouts.
Les Etats-Unis y sont parvenus les premiers. Ils ont retourné la dynamique des eurodollars et des pétrodollars en un défi de globalisation financière.
Cela n’était possible que dans une mondialisation qui se développait déjà de longue date mais franchissait encore de nouveaux seuils : développement des moyens de transport et des télécommunications planétaires - accroissements de performance des traitements informatisés des données en temps réel - volonté publique et privée de déréglementation permettant la transnationalisation des entreprises et de leurs stratégies.
Les Etats nationaux - soucieux de rester des États-providence garants d’une certaine paix sociale - vont se retrouver endettés et piégés dans la globalisation financière.
La dynamique des secteurs d’activité a continué à jouer un grand rôle dans la genèse de la quatrième forme sociétale : informationnelle-mondiale. Cette forme représente désormais un défi pour toutes les sociétés. L’alliance redoublée des acteurs de l’économique et des acteurs de l’informationnel entend dominer le politique et le religieux. Aujourd’hui, on partage un peu plus l’économique - “tous consommateurs !” - et l’informationnel - “tous instruits !”.
Cependant avec la forme informationnelle-mondiale, nombre de personnes, de groupes, d’organisations se retrouvent largement exclus de cette information décisive. C’est vrai à l’intérieur de chaque pays comme le prouve la multiplication des personnes hors jeu. Ca l’est aussi dans la hiérarchie de plus en plus inégalitaire des pays. L’exclusion se mondialise transformant en références idéalistes, illusoires et mensongères, les idéaux proclamés par les citoyennetés.

    =>retour au plan des extraits de l'ouvrage        =>retour publication de J.Demorgon sur la thématique


Jacques Demorgon, écrivain - mentions légales - réal. o multimedia