Publications récentes

  Thématiques
  Cliquer ci-dessous sur l’icône (image & texte)
vous êtes à, publication de J.Demorgon sur la thématique Europe, extrait.

10. Citoyenneté européenne ?

10. Citoyenneté européenne ?
Le sociologue Kopacki déjà cité est sans illusion sur le travail étendu et intense qui devrait pouvoir être fait en accompagnement de l’élargissement de l’Europe. Il écrit : “Etre tout à fait européen devrait vouloir dire : “déconstruire l’illusion européenne, l’idée que l’on serait à l’abri de la barbarie - la sienne et celle des autres - par décisions bureaucratiques”. Il ajoute que ce serait aussi “ne pas vouloir vivre soi même d’une falsification “thérapeutique” de l’histoire.
Il donne des indications quant aux moyens d’un tel travail : “pour comprendre toutes les sources des difficultés de communication polono- allemandes dans les deux sens, il faut se plonger dans l’histoire des cultures, analyser les divergences d’expérience intellectuelle des nations et suivre les lignes de force si différentes de leur vie spirituelle”.
130. Elisabeth Meehan écrit que “les notions de citoyenneté et de nationalité se sont tellement rapprochées qu’elles paraissent souvent interchangeables”. (19) Par conséquent certains spécialistes (20) ont pu penser qu’il ne peut pas y avoir de “citoyens européens” car les quelques droits du “citoyen” qui existent à un niveau “européen” ne peuvent être que superficiels, “cosmétiques” (21).
Cela permet aux politiciens qui le veulent de soutenir qu’un plus grand développement de la citoyenneté européenne n’est ni possible ni souhaitable.
Selon cette analyse, si la citoyenneté dépend essentiellement de l’homogénéité culturelle ou nationale - ce qui, malgré un pluralisme culturel croissant, demeure une conviction profonde assez répandue - il ne serait pas pensable qu’elle puisse naître d’un régime lui même constitué d’Etats-nations divers et disparates”... Cependant “l’évolution de la dimension sociale du marché interne” et l’émergence “de droits politiques communs” montrent qu’il peut y avoir “des avantages sur le plan de l’activité individuelle dans la pratique sinon dans l’idée à bénéficier d’une forme de citoyenneté commune”. p. 148 Llobera Joseph R. “État souverain et identité nationale dans l’Europe actuelle, p. 127-150 in Emilio Lamo de Espinosa (dir.), Culturas, estados, ciudadanos, una aproximacion al multiculturalismo en Europa, Madrid, Alianza Editorial, 1995. Llobera souligne que l’existence de régions sociales réelles dans les Etats victimes d’un pouvoir cherchant à produire une unification violente a été un “des piliers constitutionnels de la reconstruction de ces États dans le cadre démocratique de l’après-guerre”.Allemagne d’aujourd’hui, in Raulet, op. cit.
La question de la citoyenneté européenne est de celle à propos desquelles les commentateurs sont souvent en difficulté. Cela tient à ce que nombreux sont ceux qui identifient pratiquement citoyenneté et nationalité. Dès lors, il n’est de vraie citoyenneté que nationale et, comme le souligne Bernard C. n :“il ne peut pas y avoir de citoyens européens. Les quelques droits qui existent à un niveau “européen” ne peuvent être que superficiels”. Il emprunte même à une spécialiste britannique juridique Elizabeth Meehan le qualificatif de “cosmétiques”.
p. 169-170 - “La citoyenneté (et c’est pourquoi elle se prête volontiers aux envolées rhétoriques des hommes politiques) est une notion foncièrement ambiguë mais dont l’ambiguïté fonde aussi la dynamique.
Le citoyen, c’est d’abord le membre de la société civile dans son rapport à l’État gérant et garant du Droit. C’est là aussi la première ambiguïté : est-ce l’appartenance à la société civile ou le rapport à l’Etat qui est déterminant ? Question d’autant moins oiseuse qu’historiquement c’est l’émergence de la société civile et son affirmation, donc la distinction Etat-société civile, qui a permis au XVIIIe siècle la naissance de l’idée de citoyenneté, la naissance du citoyen par opposition au sujet.”

    =>retour au plan des extraits de l'ouvrage        =>retour publication de J.Demorgon sur la thématique


Jacques Demorgon, écrivain - mentions légales - réal. o multimedia