Publications récentes

  Thématiques
  Cliquer ci-dessous sur l’icône (image & texte)
vous êtes à, publication de J.Demorgon sur la thématique Langues et cultures, extrait.

2/ Terminologie et construction antagoniste du langage

2/ Terminologie et construction antagoniste du langage.
Le penseur de l’Anthropogénie, Henri Van Lier (2010) souligne la tension infinie, indéfiniment reconductible entre les mots et les termes. « Les langages des sociétés techniques avancées montrent un cycle constant entre mots et termes. Les mots qui sont des unités pratiques assez polysémiques et à grande charge émotionnelle, ont tendance chez Homo technicien à se préciser en termes, plutôt froids, définis et même univoques. Inversement, les termes artificiels et desséchés, quand ils sont utilisés par le locuteur spontané, tendent à se recharger de la chair et de l’odeur des mots, chez le poète, mais aussi chez le camelot ou la commère. Naturel ou terminologisé, le langage est phonosémique, mais dans le mot il l’est par création, dans le terme par adaptation. »
De son côté, le penseur de la traductologie, Jean-René Ladmiral (2011), précise « qu’il est censé s’établir, en terminologie, une concordance bi-univoque entre « mots » et « concepts »… On a là un travail d’endiguement des flots de la langue dans sa profusion sémantique et syntaxique, phraséologique et stylistique, pragmatique et diachronique, etc. » Et pourtant « il est bien clair qu’il ne saurait être question de lexicaliser et de terminologiser la langue, c'est-à-dire de la réduire à une pure et simple nomenclature… Il convient de ne jamais perdre de vue la nature proprement idiomatique de nos langues…il est vrai aussi que le phénomène terminologique constitue l’une des tendances inhérente au langage, tout particulièrement au français ».
Ces précieux énoncés mettent en évidence la construction antagoniste du langage. « Précis » et « confus », « rigoureux » et « flou », « monosémie » et « polysémie », « terminologie » et « idiome », on ne peut jamais exclure définitivement une orientation au profit de l’autre. Une tension demeure entre ces orientations pour une régulation toujours recommencée. Ladmiral le souligne : « La fluidité de la langue revient s’insinuer et même éroder la rigueur systématique imposée au vocabulaire pour en faire une terminologie ». Sur ces bases, il fait ensuite le lien avec la traduction.

    =>retour au plan des extraits de l'ouvrage        =>retour publication de J.Demorgon sur la thématique


Jacques Demorgon, écrivain - mentions légales - réal. o multimedia