Publications récentes

  Thématiques
  Cliquer ci-dessous sur l’icône (image & texte)
vous êtes à, publication de J.Demorgon sur la thématique Sports et société, extrait.

1./ Un Rugby médiatique, marchand, mondial !

1./ Un Rugby médiatique, marchand, mondial !
La vie est histoire. Celle des sports aussi. Le rugby, né en 1823 et, comme la plupart des autres sports, en Angleterre, (Demorgon, 2005) n’a connu qu’en 1890 les dimensions réglementaires du ballon ovale. La première Coupe du Monde ne date que de 1987. Comme elle est quadri-annuelle, c’est aujourd’hui sa sixième édition en 2007. Les années sont impaires pour ne pas interférer avec les jeux Olympiques ou la Coupe du Monde de football. En raison de sa très forte origine aristocratique anglaise, le rugby a d’abord résisté à la professionnalisation. Parfois, on ne comptait même pas les points ! C’est bien fini ! Aujourd’hui, la mondialisation du rugby est en jeu. Selon Daniel Herrero (2007 : 234), elle est déterminée par la collusion des « milieux sportifs, économiques et médiatiques désormais indissociables ». Jean-Yves Dhermain (2007) le souligne aussi en intitulant son livre « La planète ovale ».
« La Tribune » (10.09.2007 :10) prend une page entière pour faire le point sur une « épreuve » préalable entre l’International Rugby Board et les agences de Presse – AFP, Gamma, Reuters, AP – décidées à boycotter la diffusion des images de la Coupe du monde. Leurs clients jugent intolérable la limitation à cinquante photos par match. Deux cents seront accordées, et le boycott levé. Second défi : l’Andes (Association nationale des élus en charge du sport) dénonce l’étranglement de la libre diffusion des matchs sur écran géant. Seuls quarante-trois sites ont reçu l’autorisation. Il a fallu passer par TF1 et payer une taxe pouvant atteindre huit mille cinq cents euros.
Troisième défi : Peugeot est « partenaire officiel de la Coupe » mais Toyota, qui produit la Yaris à Valenciennes, veut renforcer son image de producteur mondial et pas seulement japonais. Un budget de dix millions d’euros permettra de multiples décorations : Stade de France, Tf1, stations de métro. Avec une intense campagne télévisée misant sur la victoire des Bleus.
À travers le rugby, la mondialisation des sports de compétition se poursuit. Le rugby s’implantera dans de nouveaux pays. La télévision retransmettra de plus en plus ses matchs. C’est la première « sporTiVisation mondiale » qui continue (Demorgon, 2002).


    =>retour au plan des extraits de l'ouvrage        =>retour publication de J.Demorgon sur la thématique


Jacques Demorgon, écrivain - mentions légales - réal. o multimedia