Publications récentes

  Thématiques
  Cliquer ci-dessous sur l’icône (image & texte)
vous êtes à, publication de J.Demorgon sur la thématique Sports et société, extrait.

3./ De la compétition exacerbée à la contre-culture sportive

3./ De la compétition exacerbée à la contre-culture sportive
Parallèlement à cette première mondialisation du sport, d’autres évolutions différentes se mettent en place. Elles s’annoncent à travers le visage d’une contre-culture sportive. Ce sera d’abord, en 1962, dans la nouvelle d’Alan Sillitoe, « la solitude du coureur de fond », devenue film de Tony Richardson. Le héros, Colin Smith, « alors en tête de la course, laisse pourtant son adversaire gagner ». En 1969, cette fois de façon réelle et non plus fictive, c’est Bernard Moitessier qui « vainqueur potentiel de la première course du monde à la voile en solitaire, organisée par le Sunday Times, refuse la victoire et le prix qui lui est associé : un globe d’or et cinq mille livres sterling, parce qu’il a besoin de continuer vers le Pacifique » (Loret, 2003 : 19).
Trente ans après la nouvelle d’Alan Sillitoe, et vingt ans après la liberté prise par Bernard Moitessier, on découvre en 1988, dans Wind Magazine, hors série 9, le « Manifeste néo-tribal ». Il décline les dix commandements de la nouvelle contre-culture sportive. Premier commandement : « sans relâche, sur tout ce qui bouge, tu glisseras : vague, pente, piste, rampe, air, toile cirée, moquette du salon ». Au printemps 1993, la même revue, dans un nouveau numéro spécial « Surf des neiges », publie un second manifeste intitulé « Ni dieu, ni maître : ni bible, ni code, ni morale. » On y fait l’éloge de l’autonomie et de l’inspiration personnelles par rapport aux écoles et aux pouvoirs. On y exalte le silence et l’infini : « le surf est un art et la montagne une toile infinie. » On clame : « no pain, no gain, no guts, no glory, no work, no preide. » Même cas pour le streetball dont l’adage est : « no coach, no ref, no rules » : pas d’entraîneur, pas d’arbitre, pas de règle (Loret, 2003 : 14).

    =>retour au plan des extraits de l'ouvrage        =>retour publication de J.Demorgon sur la thématique


Jacques Demorgon, écrivain - mentions légales - réal. o multimedia